Jacques Martineau

Message du président du conseil d'administration

Encore cette année, le conseil d’administration a supervisé avec beaucoup d’attention le développement de l’entreprise. Le devoir de fiduciaire qui nous est confié par les mutualistes ne laisse place à aucun compromis quant à la rigueur avec laquelle notre mandat doit être exercé.

Malgré des résultats qui ont légèrement fléchi par rapport à l’année dernière, le conseil d’administration n’entretient aucun doute quant à la solidité des orientations stratégiques de l’entreprise et des plans d’action visant son déploiement. D’ailleurs, encore cette année, des résultats probants concernant le développement des marchés hors Québec et la vente de nouveaux produits par le Web sont au rendez-vous.

Toutefois, nos bénéfices nets ont légèrement reculé passant de 4,9 à 4,5 millions de dollars en 2015. Pour le conseil d’administration, les facteurs à l’origine de cette diminution sont bien identifiés et maîtrisés comme nous le verrons dans le rapport du président et chef de la direction.

Le conseil et la direction persévèrent à investir dans le plan de développement.

Il faut admettre que depuis quelques années déjà l’industrie des services financiers, particulièrement le secteur de l’assurance, évolue dans un environnement de bas taux d’intérêt qui limitent la marge de manœuvre des assureurs. Malgré cela, la direction d’Humania Assurance persévère à investir dans son plan de développement, et ce, avec le plein appui du conseil d’administration. C’est d’ailleurs dans ce contexte que le conseil a accueilli avec enthousiasme l’intérêt du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) à investir dans l’entreprise en y prenant une participation minoritaire. Dès 2012, le conseil d’administration avait autorisé la direction à compléter une restructuration juridique de la société pour permettre d’avoir accès à du capital externe pour soutenir ses initiatives de développement.

De plus, c’est dans ce même contexte de bas taux d’intérêt que les administrateurs ont accepté, après une analyse rigoureuse, d’apporter des modifications à la politique de placement afin de se doter de nouveaux instruments financiers permettant de tirer le meilleur rendement possible de la gestion de nos capitaux, tout en faisant preuve d’une saine prudence. Déjà, des analyses d’impacts de ces nouvelles mesures démontrent des résultats positifs.

Tirer un meilleur rendement de nos capitaux en faisant preuve d’une saine prudence.

Le conseil accorde également une grande importance à l’identification et à la gestion des risques auxquels l’entreprise est soumise. Notamment, le conseil d’administration et le comité de vérification se sont attardés à revoir le niveau de tolérance aux risques acceptable pour l’organisation, et ce, conformément à la politique de gestion des risques qui encadre les opérations de la société.

Nous avons fait preuve de la même discipline dans la supervision des travaux visant à s’assurer de la conformité de l’entreprise à ses obligations légales et réglementaires. Les plans d’action proposés par la direction ont été exécutés conformément aux attentes du conseil.

Les administrateurs déploient tous les efforts nécessaires pour que le conseil d’administration soit une réelle valeur ajoutée à l’entreprise. Pour ce faire, il doit compter sur des administrateurs compétents, intègres et engagés dans le succès d’Humania Assurance. Conscient de cette réalité, chaque membre du conseil s’est investi pleinement, encore cette année, pour conseiller, soutenir et superviser l’équipe de direction. De plus, les rapports d’activité des différents comités du conseil, que vous retrouverez à la fin du présent rapport annuel, vous démontrent le sérieux accordé à chaque comité.

Je remercie mes collègues du conseil d’administration ainsi que tout le personnel d’Humania Assurance et son équipe de direction pour le dévouement dont ils ont fait preuve encore cette année.

Jacques Martineau

Jacques Martineau
Président du conseil d'administration