Jacques Martineau

Message du président du conseil d'administration

Ce premier rapport annuel que je vous adresse à titre de président du conseil d'administration est le reflet d'une autre bonne année pour Humania Assurance, tant au chapitre de son développement que de ses résultats.

Une augmentation de nos bénéfices de 23,2 % après celle de 2013 qui était de 16,6 %.

En effet, en 2014, Humania Assurance a généré une augmentation de son bénéfice net de 23,2 % pour le situer à 4,9 millions de dollars. Cette excellente performance dépasse même la croissance de notre bénéfice de 2013 qui était de 16,6 %. Pour le conseil d'administration, ces résultats sont très satisfaisants et témoignent de la capacité d'Humania Assurance à tirer avantageusement son épingle du jeu dans un marché hautement concurrentiel et en forte mutation. Mieux encore, comme le présente le président et chef de la direction dans les pages qui suivent, Humania Assurance consolide chaque année un peu plus son rôle de joueur de niche et de spécialiste en assurance santé.

Comme chaque année, le conseil d'administration a mis beaucoup de soin à étudier les nombreux projets de développement proposés par l'équipe de direction. Ce travail, le conseil d'administration le réalise bien sûr dans le cadre de son mandat principal de surveillance des activités de l'entreprise, mais aussi dans un esprit de collaboration avec la direction pour soutenir un développement solide et durable. Le conseil s'est réjoui tout particulièrement de l'augmentation des ventes de l'entreprise hors Québec et sur le Web; des percées que les administrateurs considèrent comme déterminantes pour le développement futur de la société.

La conformité est au coeur de nos préoccupations.

Le conseil a également porté beaucoup d'attention à la conformité de l'entreprise, aux différentes législations, règles et normes qu'elle doit respecter. D'ailleurs, notre structure de gestion de la conformité a été renforcie en 2014 et, chaque année, nos outils de gestion s'améliorent ce qui est de nature à rassurer nos mutualistes.

La gestion des risques a aussi fait l'objet d'un suivi rigoureux. Au-delà du profil de risques de l'entreprise qui est validé chaque année par le conseil d'administration, nous avons porté une attention particulière au processus suivi par l'équipe de direction pour identifier les risques les plus importants pour la société et en assurer le suivi nécessaire.

De plus, sur recommandation de ses divers comités, le conseil d'administration a adopté quelques nouvelles politiques en cours d'année. La politique sur les saines pratiques commerciales et celle sur la simulation de crise faisaient suite à l'émission des nouvelles lignes directrices de l'Autorité des marchés financiers, alors qu'une politique touchant l'application de la Loi canadienne anti-pourriel est venue préciser les rôles, responsabilités et mécanismes en place pour s'assurer du respect de cette nouvelle Loi fédérale entrée en vigueur en juillet dernier.

Les obligations de plus en plus nombreuses et importantes que doit assumer le conseil d'administration requièrent la mise en place de comités du conseil efficaces et rigoureux. Encore cette année, chaque comité a assumé ses obligations avec sérieux et diligence, et j'en remercie tous les administrateurs. Les rapports de nos comités sont d'ailleurs disponibles dans les pages qui suivent.

Je veux rendre hommage en terminant à tout le personnel de l'entreprise et à l'équipe de direction pour les progrès accomplis en 2014 et les résultats qui ont été atteints.

Jacques Martineau

Jacques Martineau
Président du conseil d'administration