Comité de vérification

Composition

Ce comité est formé d'administrateurs indépendants. Il doit être composé d'au moins trois membres dont la majorité ne siège pas à un autre comité du conseil d'administration. Chaque membre du comité doit détenir des connaissances appropriées sur les questions financières, et au moins un membre doit avoir une expertise en comptabilité ou en gestion financière.

Membres

Jacques Martineau, président
Johanne Cassis
Guylaine Leclerc

Mandat

Le comité de vérification a pour mandat d'examiner la présentation de l'information financière et de voir à ce que les états financiers soient présentés conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS). Il doit également s'assurer de l'existence d'un système de contrôle interne adéquat, vérifier la gestion des risques financiers, proposer au conseil le profil de risques de l'entreprise et le plan d'action en découlant, superviser le processus d'audit ainsi que les procédés appliqués par l'entreprise pour respecter les lois et règlements.

Rapport d'activité

Le comité a étudié les recommandations découlant du rapport d'audit 2012 et convenu avec la direction des suivis pertinents à y apporter. Il a également établi avec l'auditeur indépendant le plan de mission d'audit pour l'année 2013.

Les membres du comité ont aussi analysé les états financiers de l'année et le rapport de l'actuaire désignée concernant l'évaluation des provisions techniques avant de faire rapport au conseil d'administration.

Au chapitre des contrôles internes, le comité a pris connaissance des résultats des contrôles réalisés en cours d'année et des mesures mises en place pour améliorer les faiblesses identifiées. Les membres du comité ont aussi étudié les rapports d'audit en provenance d'autres partenaires de l'entreprise, notamment des réassureurs ou des firmes spécialisées en sécurité informatique et accepté les plans d'action proposés pour corriger les faiblesses soulevées.

Le comité a également analysé les principaux risques identifiés par la direction, les mesures visant à les mitiger et recommandé au conseil d'administration l'adoption du profil de risques de l'entreprise. En suivi à une nouvelle ligne directrice de l'Autorité des marchés financiers, le comité a recommandé, pour adoption au conseil d'administration, une politique de gestion des risques liés à la criminalité financière.

De plus, le comité a porté une attention spéciale à l'analyse de la situation financière du régime complémentaire de retraite des employés et fait rapport au conseil d'administration.

Dans le cadre de leur mandat, les membres du comité ont tenu les rencontres nécessaires avec la direction, l'auditeur indépendant et l'actuaire désignée.

Jacques Martineau
Jacques Martineau
Président

Retour

Poursuivre

Une filiale de La Survivance Mutuelle de gestion